Les yeux « chefs d’orchestre » de notre horloge biologique

Comment ça marche

Rythme circadien

Les scientifiques ont découvert, grâce aux nouvelles technologies d’imagerie médicale, une nouvelle voie visuelle. Ils l’ont nommée la « voie photique », qui veut dire « lumière solaire » en grec. Elle part de certaines cellules de la rétine, la membrane qui tapisse le fond de notre œil, pour aboutir au centre de notre cerveau, au niveau de l’hypothalamus, plus précisément aux deux noyaux supra chiasmatiques. La lumière y joue un rôle important de synchroniseur. C’est le « chef d’orchestre » de nos rythmes biologiques sur 24 heures.

C’est par l’intermédiaire de cette voie visuelle spécifique que va se réguler le sommeil par la sécrétion de la mélatonine, les variations journalière de la température corporelle ou les autres secrétions hormonales indispensables à notre survie.

Une carence en lumière entraine des perturbations hormonales importantes, irritabilité, perturbation du sommeil, modification de l’appétit, et la fameuse dépression saisonnière que connaissent les personnes habitants les pays proche des pôles lorsque la nuit s’installe pour quelques mois.

Donc attention, ne restez pas des journées entières dans vos  maisons, à l’école, dans les entreprises, sous lumière artificielle. Il faut profiter de la lumière naturelle au moins une à deux heures par jour, même en période hivernale.

lumière benefique pour les yeuxBaladez-vous, marchez, faites du vélo, privilégiez les transports aériens comme le bus ou les tramways, et au bureau préférez les places près des fenêtres pour recevoir un maximum de lumière naturelle.

Le bon fonctionnement de ces récepteurs rétiniens est vital pour notre bien-être, notre équilibre, notre croissance et notre corps.

Les commentaires sont fermés.